Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles.

Mes petites choses, de fille, d'exploratrice de la vie...

*** Visez toujours la lune. Même si vous la manquez, vous atterrirez parmi les étoiles. ***

07 septembre 2009

Luciole.

Laissé par LyliPlume à 23:48 - Souffles [3]

26 juillet 2009

25 juillet 2009

25 juillet 2009 Voilà une semaine que nous voguons sur la mer Adriatique, une semaine que nous cohabitons à 4 sur ce voilier, une semaine que je tente de ne penser à rien d’autre q’à me reposer... et c’est pas si facile que ça pour moi !! Une semaine aussi où je dois supporter l’admiration de mon père pour mon frère, mais je fais de mon mieux pour passer au-dessus malgré que ça me blesse profondément. Une semaine que je n’ai pas pris un bon bain chaud avec mon gel douche préféré car ici c’est utilisation minimum d’eau, c’est-à-dire, au mieux, on se lave dans l’eau de mer à l’arrière du bateau (cheveux compris) et on se rince en vitesse avec la petite douchette d’eau froide sur ce même « pont » arrière. On peut avoir « mieux », mais ça signifie d’aller dans les douches publiques quand on passe la nuit au port ; ce qui, de un, n’est pas le cas le plus souvent, de deux, n’est pas du tout mon trip, on ne me verra jamais aller dans une douche où quelqu’un d’inconnu est passé avant, ça m’est insupportable. Je préfère bien mieux ne pas me laver ! Hier, nous nous sommes promenés au sein du superbe parc national de Krka qui abrite de magnifiques cascades, vous pourrez voir tout ça en photos à mon retour, ici c’est trop lourd pour le uploader. Si j’ai adoré pouvoir me retrouver en contact avec cette nature sauvage, j’ai bien moins aimé de m’être sentie comme faisant partie de ce troupeau de moutons humains suivant le chemin tout tracé pour visiter les chutes... Est-il encore possible de se rendre quelque part dans le monde où l’on puisse s’émerveiller sans être dérangé par une foule aux appendices photographiques qui jettent leur détritus n’importe où, qui trop souvent ne respectent pas cette nature, ce trésor de notre planète ? Quoiqu’il en soit, cherchant à m’extraire du tumulte qui m’entourait, si les chutes en elles-mêmes ont bien évidemment retenu mon attention et m’ont laissée rêveuse, j’ai aussi pris le temps de m’arrêter à ces petites choses que peu remarquent ou ne prennent pas le temps ou la peine de remarquer : la libellule qui se pose sur un jonc, les poissons qui, nageant à contre-courant, font du sur-place, les racines dénudées des arbres qui s’enlacent pour la vie, le soleil qui perce au travers du feuillage,... Ah et puis j’ai fini de lire le quatrième tome de Stephenie Meyer (« Révélation »)... aaaah, cette saga est juste trop trop prenante, j’adore j’adore j’adore et j’espère très très fort qu’il y aura une suite !! A présent, je lis « De ça je me console » de Lola Laffon, conseillé par une personne de confiance dans le domaine et je dois dire que c’est pas évident de m’accrocher à bouquin qui ne soit pas un peu fantasy, mythologique ! Pourtant j’aime. On y lis de ces phrases qui percutent et font écho, de ces pensées qui prennent consistance avec son propre soi, des mots pour dire ce que l’on ne peut pas toujours exprimer de soi-même. J’ai regardé Mulan sur mon ordi aussi, enfin diront certains !! Ben oui, je l’avais pas encore vu... Loin d’être mon Disney préféré, j’avoue qu’il est mieux que ce à quoi je m’attendais. Mais je suis bien loin de notre périple en Croatie là^^ Ce matin, un enfoiré de première classe a déboulé dans le port avec son yacht beaucoup trop riche et grand, musique à plein tubes... à 6h12. HUM. Je l’aurais coulé. Heureusement, nous avions une longue route à faire aujourd’hui et j’ai pas mal sommeillé au soleil durant la journée ; nous ne sommes en effet arrivés dans la baie prévue pour dormir qu’à 19h30 ! Petite baie abritée par deux petits îlots. Pourtant le vent souffle pas mal, l’ancre est bien accrochée dans le sable, espérons que ça tienne pour la nuit ! Petit apéro au clair de lune, notre première nuit avec lune ! Petit repas à la lanterne et fin de journée agrémentée d’une partie endiablée de rikiki... j’ai bien évidemment perdu mais pas de beaucoup pour une fois !! Le plus drôle dans ce jeu, c’est de voir ma mère s’énerver parce qu’on l’empêche de jouer comme elle le voudrait, surtout quand c’est mon père qui la fait douter :p ! Puis aussi la toute dernière joute lorsque tout le monde met sa carte sur mon front et qu’on sait direct que c’est mon père qui va perdre, là, on est vraiment pliés en 4, larmes aux yeux :D 00h06, iTunes : « J’ai demandé à la lune », Indochine en duo avec M. Je crois que c’est un doux moment pour aller se coucher. Bisous de soleil et bon dimanche !

Laissé par LyliPlume à 10:43 - Souffles [5]

23 juillet 2009

22 juillet 2009

22 juillet 2009

Quel plaisir de se réveiller après la nuit la plus silencieuse que l’on puisse imaginer, perdus au fin fond d’une grand baie qui s’insinue au sein d’une île... A peine le petit déjeuner terminé, voilà qu’un marchand ambulant, sur sa petite barque motorisée avec « Market » écrit dessus, vient à nous pour nous proposer fruits, légumes, pains et boissons, c’est-y-pas génial ?? Ravitaillés et près à reprendre la route, nous quittons notre point d’ancrage en route pour l’île de Murter. C’est pour quitter cette baie que ce fut particulièrement spécial car pour la première fois j’ai découvert un panneau de signalisation de vitesse pour bateau ! En fait, le passage pour entrer dans cette baie sinueuse est tellement étroit (à peine une cinquantaine de mètres) qu’il faut pouvoir bien viser pour passer à deux bateaux sans se cogner ni sans toucher le fond !! Une fois sortis de là, on mit les voiles, mais, par faute de vent aujourd’hui, on ne tarda pas à les rentrer et à continuer notre route au moteur. Affamés et attirés par l’eau comme des aimants, on n’a pas pu résister à s’arrêter entre deux petits îlots pour piquer un plongeon et manger à l’ombre de ce qu’on appelle la capote, une toile que l’on place au-dessus du cockpit pour se protéger de soleil.

Et nous voilà repartis, direction la marine Hramina, île de Murter. Il fut discret, furtif, mais il m’a quand même décroché un sourire de loin, nous avons aperçu un dauphin :) J’aurais voulu lui crier de s’approcher, j’aurais voulu lui dire de m’attendre, que j’avais envie qu’il m’emmène au large... mais il est parti. Mais je sais qu’ils continuent d’être là pour moi, dans mon coeur, je les aime tant...

Et puis...

Ô joie, ce plaisir que je recherchais depuis notre départ est enfin arrivé !! Depuis que j’ai fait du voilier avec mes parents, il y a toujours une chose que j’ai adoré dans ce genre de périples, ce sont les arrêts dans les ports, ces ports qui se remplissent de vie la nuit tombée, qui débordent d’odeurs alléchantes à chaque coin de ces toutes petites ruelles qui se perdent non loin des quais, qui s’ornent de mille et une petites boutiques de souvenirs de la mer, qui chantent, qui grouillent de monde de tous horizons,... Il ne fallut pas longtemps pour qu’on se trouve un petit restaurant parfait. Le Tic Tac Restaurant. S’ouvrant au milieu d’une minuscule petite ruelle et s’étirant jusqu’à la mer via un petit ponton de pierre. Accueillis par ce qui nous a semblé être le « père » du restaurant, un bon vieux papy croate aux cheveux blancs, parlant toutes les langues et tout à notre service, nous avons été de suite conquis. Et je le fus d’autant plus en voyant arriver mon plat parfait de langoustines grillées (vraiment grillées et non pas enduites d’huile comme si elles avaient été frites...) dont je voudrais bien profiter chaque soir si c’était possible !!

Puis j’ai laissé mes parents aller boire un verre de leur côté, tandis que mon frère partait du sien et j’en ai profité pour faire le retour au bateau en solitaire, me baladant parmi les petits marchés locaux, les joueurs de boules et le silence des ruelles. Voilà une toute belle journée qui s’achève. Demain ou après-demain, nous prévoyons de rejoindre la côte pour s’engouffrer dans la terre en quête d’un coin réputé pour ses cascades ! Espérons qu’elles vaillent encore quelque chose avec la sécheresse qu’il règne ici en été !

Laissé par LyliPlume à 11:15 - Souffles [1]

21 juillet 2009

20 juillet 2009

20 juillet 2009 Hier soir, moment rare de simple bonheur, se retrouver en un endroit sur terre suffisamment peu illuminé pour avoir la chance d’observer les étoiles, et même la voie lactée, ce nuage d’étoiles qui laisse une mystérieuse traînée blanche dans le ciel, insaisissable. La journée fut à nouveau rythme par le soleil, je ne peux que m’en réjouir, je l’attends si souvent le restant de l’année… Après déjeuner, nous avons enfin fait route vers les îles Kornati, moi à la barre pour commencer. On se ballade et sillonne entre petits îlots, tous pareils et à la fois différents, avec leurs stries géologiques intrigantes, leur végétation rase et sèche, leurs parcelles divisées par de longs murets qui parcourent leur surface vallonnée. Mais, insatisfaite de n’avoir que cet angle de vue, une fois ancrés dans une petite baie au fond de laquelle se dresse une unique maison accueillant les passagers itinérants, je tire derrière moi mon frère et maman pour une petite épopée digne de moi :D ! Après un petit bout à la nage pour rejoindre la berge, nous entamons la montée de la petite montagne qui s’élève devant nous. De loin, il n’y paraissait pas, mais très vite on s’est rendu compte que c’était bien plus escarpé et tranchant que ce que l’on voit depuis la mer ! Mais il en faut beaucoup pour m’arrêter et le petit cabri qui dort en moi n’a pas attendu bien longtemps pour se mettre à grimper, grimper et… s’extasier devant la splendide vue qui nous a été offert depuis la crête… Que ce soit d’un côté ou de l’autre de l’île, un véritable chapelet d’îlots se partagent des bouts de mers, je regrette de n’avoir pas emporté mon appareil là-haut, ça en valait amplement la peine ! Mais bon, un appareil photo à transporter dans l’eau, hum, pas trop faisable… La descente fut tout aussi sympathique et, très vite, je larguai maman et Cédric pour faire route en solo, sautant de roche en roche, veillant à ne pas me faire découper en tranches à la moindre hésitation ! Après avoir rejoint le bateau, nous avons repris la route pour trouver un endroit où passer la nuit, et nous voici à Vrulje, toujours dans les îles Kornati. Alors faut s’imaginer, au fond de cette petite baie, un minuscule petit village, avec un market inratable depuis la mer de part son immense panneau écrit bleu sur jaune vif et 3 restaurants presque les uns sur les autres. Pas de chance pour nous, le moteur du canot nous a lâché, ainsi qu’une «demi » rame… Tant bien que mal, nous parvenons à terre pour un petit ravitaillement au market… Celui-ci était en fait plus un comptoir avec quelques petites choses qu’un vrai market lol. On pouvait pas vraiment s’attendre à beaucoup plus dans pareil petit endroit, c’est charmant mais… petit  ! On se décide alors à réserver une place dans l’un des restos et c’est là que ça devient drôle ! En fait, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le patron nous montre au fond d’un vieille glacière les poissons qu’il lui reste, on choisit notre poisson et… quand on revient le soir, au moment même de s’asseoir à table, hop, le poisson cuit arrive !! Fabuleux non ?? Pas d’attente, de suite servis ! Du jamais vu ! Et en plus très bon (mais trèèèès cher) !! Retour au bateau, dans le noir, dans un canot humide et quelque peu dégonflé par la température ambiante qui a baissé, et fin de soirée par une partie de Rikiki !!... que j’ai bien évidemment perdue… Et là je vais dormiiiir, parce que cette promenade escarpée m’a achevée et que j’ai quand même réussi à me faire mal à ma cheville snif… Bisous bisous

Laissé par LyliPlume à 18:30 - Souffles [0]

20 juillet 2009

19 juillet 2009

19 juillet 2009

Écoutes, drisses, amarres, bouts, bâbord, tribord, virer, hisser, border, choquer,... autant de petits détails que tout marin se doit de maîtriser avant de monter à bord !! Rapide petit rappel histoire de se mettre dans le bain après avoir été agréablement surpris d’avoir pu déjeuner avec un pain on ne peut plus correct, surtout après l’espèce de brique à laquelle on avait eu droit la veille à l’hôtel !!

J’étais la seule de l’équipage à avoir déjà regoûté aux joies de la navigation de part mon aventures avec les baleines puis avec les dauphins lors de l’été passé, donc j’étais relativement cool. Ce fut fort amusant de voir et écouter mon frère poser des questions à tout va, tout inquiet de savoir si oui ou non le bateau allait se retourner :)

Mais très vite les bonnes habitudes sont revenues et malgré un bon vent déjà d’une quinzaine de noeuds, il ne fallut pas longtemps pour que, toutes voiles dehors, nous gîtions à toute allure.

Puis mon frère a voulu faire son petit malin en sautant dans le canot qui se traîne paresseusement à l’arrière du bateau, ça nous a décroché de belles rigolades, d’autant plus drôle qu’il avait par sécurité attaché ses lunettes avec des lacets qui ne payaient pas de mine !

Grande nouveauté pour nous tous quand même, le GPS !!! Je dois dire que le côté rustique de l’observation du trajet à faire avec le compas sur les bonnes vieilles cartes de navigation me manque un peu, mais... c’est quand même cool le GPS. Enfin bon, j’aimais bien moi avoir ce petit carnet de route où, chaque heure, on devait noter notre position, T° de l’eau, force du vent, direction, etc. avec notre bon vieux crayon, son taille-crayon et sa gomme dans une bonne vieille petite cassette ! Bien partis oui, mais nous avons quand même un peu surestimé nos capacités pour un premier jour, nous avons mis bien plus de temps que nous ne pensions à arriver à notre premier endroit ; du coup, nous n’avons pas été jusque Kornat mais nous sommes arrêtés en chemin pour mouiller dans une petite baie protégée des vents par de petites îles. Je m’attendais à mieux en termes d’îles, ayant encore le souvenir des îles merveilleuses que l’on peut découvrir en Grèce et en Turquie, mais les petits îlots ici ont un certain charme, perdus au milieu de l’eau, découpés en stries horizontales recouvertes d’une végétation peu dense. Elles se ressemblent toutes, j’espère que les suivantes varieront un peu plus, ou que de les voir depuis l’intérieur aura plus d’intérêt ! Gros point difficile par contre... la température de l’eau !! J’avoue que j’ignore totalement à combien elle est et je crois même préférer ne pas le savoir, mais ouille ouille, moi qui m’étais habituée depuis deux ans aux eaux de Koh Tao, égyptiennes et des 30° à Nemo33... ben c’est plus tout à fait pareil !! Enfin j’ai quand même fait plouf, mais pas très longtemps et comme le fond n’était ni très propre (dire qu’on dit que la mer Adriatique est des plus propres...) ni très dépourvue d’algues, ben je n’y ai pas trouvé un intérêt suffisant pour me les geler plus longtemps :) Enfin voilou, tout va bien, j’ai mes tites joues toutes roses et la tite famille va bien, je vous embrasse fort ! Je ne sais pas si j’arriverai à mettre des photos parce que là je passe par la connexion de bureau de papa pour vous écrire et qu’il n’a pas toutes les fonctionnalités et que je voudrais pas abuser, mais dès que je peux, je fais :) !!

Laissé par LyliPlume à 10:12 - Souffles [0]

19 juillet 2009

17-18 juillet 2009

17-18 juillet 2009 Il est 22h55, je prends enfin place dans ma cabine. Le tableau électrique ronronne près de ma tête, le hublot ouvert rafraîchit mon visage, mes affaires sont rangées dans la petite armoire, du côté qui n’abrite pas les gilets de sauvetage, mon sac de couchage m’attend pour ma première nuit à bord de ce voilier, le Ritabix. Ritabix, n’est-ce pas amusant ? Le voilier d’à côté se nomme CatchDreamer. Le nôtre me fait penser aux Vitabis, ces doux biscuits pour enfants qui fondent en bouche, à Vis Ta Vie ou Ris Ta Vie. Ritabix donc, voici notre preux compagnon, notre fière monture pour ces jours à venir à sillonner les côtes découpées et les nombreuses îles croates. La journée d’hier fut longue, mais plus agréable que je ne le pensais malgré les près de 15h de route, les très nombreux embouteillages, la cohabitation étroite intra-voituros. J’ai, pendant ce long trajet, débuté le 4ème tome de la saga de Stephenie Meyer, « Révélation ». On aura beau me dire que c’est un livre d’ado ou autre (selon moi) bête remarque du genre, j’adore. Je m’identifie complètement au personnage de Bella quand je lis son histoire, je rêve comme elle de cet amour parfait et à la fois impossible, j’aime comment Stephenie Meyer parvient à distiller les moindres sentiments et sensations qui naissent de cet amour. Je me retrouve dans les choix difficiles et tiraillants de Bella, dans sa naïveté, son innocence, son « goût » du danger, sa complexe simplicité, sa différence,... Bref j’adore et j’espère que ce 4ème tome n’est pas une fin... J’hésite à regarder le film, j’ai peur d’être déçue, déjà Edward ne ressemble pas à l’image que j’en ai ! Mon livre ne fut pas mon seul allié durant ces 1700 km pour arriver à notre point de d’attache, la marina de Kremik. Mon Ipod fut bien évidemment de la partie et j’avais pris soin d’y mettre des groupes que je commence à découvrir avec beaucoup de plaisir : Coeur de Pirate, Yodelice, Cocoon, Charlie Winston, Revolver,... et, jamais loin, Grégoire me garde près des étoiles, Céline me transporte, Aaron me fait pleurer, Le Roi Lion me fait chanter,... Demain est donc le grand jour, on largue les amarres et on prie pour que le Capitaine (papa) sache encore comment naviguer, dix ans plus tard. Lol. Mais je n’en doute pas, c’est une de ses passions, c’est comme faire di vélo pour lui, ça ne s’oublie pas. On a jeté un coup d’oeil sur les cartes marines, on commencera par un tour au nord pour ensuite aller un peu plus vers le sud. Si j’ai bien retenu les noms, on fera arrêt à midi sur l’île de Zirnej et on fera route pour le mouillage de nuit vers Kornak. Je ne sais pas dans quel mesure on se mêlera à la population croate, mais je n’en saurais dire que peu de choses jusqu’à présent si ce n’est qu’on s’est demandé s’il n’y avait pas une fête spéciale car pendant les ¾ du temps passés au resto ce soir, une tablée d’une quinzaine de convives en habit traditionnel n’a cessé de chanter... sympa un moment mais très vite envahissant !! Mais je vous laisse ici, j’ai bien du sommeil à récupérer !

Laissé par LyliPlume à 21:39 - Souffles [1]

16 juillet 2009

Départ ? Retour ? Virage ?

ed84736000b34b7d4ca3c3fe870df4c1

On s'était dit rendez-vous dans 10 ans... Et voilà, 10 ans plus tard, on reprend la route de l'eau. Pas sans craintes, les rudes souvenirs semblent encore frais dans leur esprit, je le lis dans leurs yeux, dans ses yeux à Lui surtout. Pourtant, je pars légère ; je pense mer, plonger, paysages, soleil,.. Se laisser porter par la vie, laisser les questions de côté pour profiter du moment présent, de montrer que oui, j'ai changé, ouvrez donc les yeux. Je vis. Ce n'est pas pour autant que je ne souffre plus, mais je vis, là est toute la différence. La souffrance n'est plus aussi accablante, j'en fais un moteur. Plutôt que de la retourner contre moi, je la retourne contre elle-même autant que faire se peut et je respire mieux.

Une pensée toute particulière à ma chère Joanna. Je suis là.

Si j'arrive à trouver l'un ou l'autre cybercafé, je donnerai des nouvelles. See you soon and TCOY.

Laissé par LyliPlume à 23:00 - Souffles [2]

22 juin 2009

C'est fini !!

Life_if_fun_by_Sugarock99

Ça y est, le soulagement, c'est fini, je suis en vacances :) Et si tout s'est bien passé, j'entamerai ma dernière année d'étude !!! Je pensais pas y arriver, pourtant je suis en train d'y arriver, c'est dingue.. Dernière année rime avec orientation à choisir, mon choix se portera sur le master 2 biotechnologies et génétique appliquées, ça promet^^ Puis c'est l'année du mémoire.. Qui sait où il me mènera celui-là ! Tout ce que j'espère et attends pour le moment, c'est qu'il me plaise, que l'encadrement et l'organisation soient moins pourris que tout ce au travers de quoi j'ai pu passer en 4 ans...

Mais bon, là je suis en vacances alors parlons vacances :) J'ai peine à croire que je ne suis libre que depuis samedi midi, j'ai déjà fait tellement de choses ! J'ai remanié mon stick de hockey (me suis même épatée après tellement d'années...), j'ai fait de la moto avec papa, j'ai lu (autre chose que des sciences.. waou !!), j'ai (beaucoup) dormi et là je vais passer une semaine magique avec ma tite princesse de Suisse :) Puis y aura les 50 ans de mon parrain le we prochain, un vol avec mon cousin pilote, 2 semaines de voilier en Croatie avec mes parents et mon frère, et enfin, ma grande soeur de coeur, ma Jo chérie qui va passer un mois en Belgique avec son petit bout d'amour, j'ai hâte pour tout ça, même si ça va passer tellement vite que je vais rien comprendre :D

Profiter, profiter, profiter, vivre.

Bisous à tout le monde !

Laissé par LyliPlume à 13:18 - Souffles [4]

13 juin 2009

SOS

show_it_by_LittleFlair

Vivement que je me barre de cette unif de merde.

Laissé par LyliPlume à 21:24 - Souffles [2]

23 mai 2009

It's the day !

10377e05cbe36cf0f2854a3c8bd792c2

Juste pour dire que, voilà, je me sens BIEN XD, il fait beau, j'ai bien travaillé jusqu'à présent, ce soir je danse, tout à l'heure je répète, ma grande soeur de coeur m'a arraché une larme et une énorme banane avec ses photos de là-bas où il suffit de laisser la vie vous prendre dans les bras,... Bref, tout va bien. Et surtout ne pas penser aux examens qui débutent dans moins d'une semaine !!! Aujourd'hui est MA journée rien qu'à moi !!!

Laissé par LyliPlume à 11:47 - Souffles [2]